• Nos Vœux et un hommage

    Au seuil de l’année 2017, nous formulons nos meilleurs vœux à l’intention de nos lecteurs, donateurs et bienfaiteurs. Notre premier souhait est que se poursuive l’entraide collective et nos liens d’amitié qui nous permettent de pourter la belle œuvre que nous accomplissons chaque fois qu’un pauvre est secouru. L’année 2016 s’est achevée sur une note douloureuse, Lire Plus

  • Témoignages de Bamako au Mali

    Lors d’une récente visite de supervision à Bamako (octobre 2016), ont été rapportés des témoignages de jeunes mamans accueillies et accompagnées dans le foyer maternel Sainte Famille

    Pour voir le film suivez ce lien.

  • Bilan financier de l’exercice 2015

    Le bilan financier de l’exercice 2015 a été présenté à l’AG d’avril 2016 et publié dans Troas n° 71 de juillet 2016.

    Il est accessible en page 6 via le lien suivant :

    > Télécharger le pdf – Troas 71

Cette rubrique veut donner la parole à des témoins ou à des acteurs du terrain, qui s’investissent au service des pauvres et des malades. Les témoignages sont recueillis sous la forme de textes ou de vidéos.

Lire Plus

« Nouvelles Vies », des témoignages sous forme de brèves chroniques

Ces chroniques à écouter, regroupent des témoignages très divers puisés sur le « terrain » de l’action humanitaire et recueillis par nos partenaires qui oeuvrent au plus près de ceux qui souffrent. Nous avons choisi de raconter des histoires de sauvetage de vies, de guérison, de secours, d’assistance, parfois de « résurrection ». Toutes sont signe d’espoir et de confiance en la vie et en la charité qui fait le bien.

Lire Plus

Centre « la Sainte Famille » pour jeunes mamans en détresse. Présenté par sr Yvette , responsable du Centre.
(extrait de TROAS/ Le Courrier d’Alliances Internationales n° 61 mars 2013)

Le foyer maternel est un lieu de repos de l’esprit et du cœur, où les jeunes mères apprennent à aimer leur enfant et aussi à s’aimer elles-mêmes. Beaucoup y reviennent en visite, telle Sarah pour nous annoncer son mariage. Comme nous le leur rappelons,  «même après votre départ, cette maison demeure votre maison.» Lire Plus