Action Hôpital de Kabinda

Un plan quinquennal d’investissement fonctionnel de qualité (2017 – 2022)

L’hôpital de Kabinda a été présenté dans les pages de site et ce qui s’y accomplit chaque jour est un immense travail. Actuellement nous relevons le défi d’un projet d’envergure majeure et qui pourrait bien assurer à l’hôpital une efficience et une pérennité jamais égalée jusqu’ici.

Un impressionnant rapport de synthèse est issu de la mission, en mai 2016, de deux nouveaux membres d’AAI-Belgique, partenaire d’AAI-France, particulièrement efficaces, et de compétence reconnue, dans le domaine de l’aide humanitaire. :

  • Roland Hensens, ingénieur en électronique, technologue-expert et formateur en technologie, mise en œuvre et maintenance des équipements hospitaliers et biomédicaux ;
  • Hilde De Bie, technologue-expert en laboratoire médical et enseignante retraitée en travaux pratiques à l’Institut de Médecine Tropicale Antwerpen.

La mission d’évaluation de mai a permis de dresser un plan d’action baptisé « Action Hôpital de Kabinda » qui a pu être présenté dernièrement par AAIB à certaines ONG de poids dans le monde de l’humanitaire, lesquelles envisagent sérieusement, sur base du rapport, de travailler avec nous. Cette perspective est trop récente pour que notre newsletter ait pu y faire grande allusion, mais il est clair qu’un tel partenariat serait un gage de sérieux et de crédibilité pour nous dans le monde de l’humanitaire.

Cliquez sur ce lien pour accéder au téléchargement de la version pdf la plus récente du rapport « Action Hôpital de Kabinda » et d’éventuels documents annexes.

Le rapport de 140 pages dresse le bilan de l’état actuel de la logistique de l’hôpital et de son labo ; et structure un plan d’action, en fonction des besoins prioritaires relevés par les experts et confirmés par les responsables des services et la direction de l’hôpital.

Le projet de réhabilitation et de renforcement des capacités de l’HGR (électricité, oxygène, appareillage, labo d’analyses) a été découpé en 9 Work Packages (§ 8.3. du rapport). Une étude budgétaire aussi précise que possible a été effectuée pour chaque ensemble de tâches (WP) en fonction de différentes options proposées.

La synthèse budgétaire de ce projet, qui devrait s’échelonner sur une durée minimale de 5 ans, figure au § 8.4. du document. Différentes pistes de réduction des coûts ont été envisagées.