Autrement ?

L’association Alliances Internationales reconnue « d’assistance et de bienfaisance » ne fonctionne qu’avec les dons reçus de ceux qui la soutiennent. Elle redistribue, hors coûts de fonctionnement, ce qu’elle reçoit en finançant des projets qui lui sont présentés et qu’elle agrée.

Comment nous aider ?

  • Par votre prière fidèle; « plus nous recevons dans le silence de la prière, plus nous donnerons dans la vie active » nous a dit Mère Teresa.
  • En faisant connaître nos actions : diffusion de flyers, de «Troas – Le Courrier d’Alliances Internationales », organisation de rencontres de présentation dans votre entourage, etc.
  • En partageant bénévolement vos compétences avec nous : pour la communication, la recherche de fonds, la gestion informatique, etc.
  • Par vos dons ponctuels; quel que soit le montant ! « VOTRE DON OUVRE DE NOUVEAUX CHEMINS »
  • En parrainant un projet : c’est-à-dire en vous engageant à opérer un versement régulier.
  • Des reçus fiscaux sont envoyés chaque année. Chaque donateur reçoit gracieusement (sans abonnement) le bulletin d’information « Troas – Le Courrier d’Alliances Internationales ».

Donations, legs et assurances vie:

L’association, reconnue d’assistance et de bienfaisance par les autorités préfectorales, est habilitée à recevoir des donations, des legs et des assurances vie en exonération de droits fiscaux (voir la rubrique appropriée).

Défiscalisation de l’IFI

Si vous êtes soumis à l’IFI, la Fondation Talitha, créée par l’AAI en 2015, vous offre la possibilité d’une défiscalisation à hauteur de 75% de votre don dans la limite de 50000 €.

Quelques chiffres pour éclairer votre démarche de don (chiffres de 2015) :

• Avec 1 € / jour : financement d’une consultation avec examens de base, pour une personne, au dispensaire St Luc de Bangui (RCA);
• Avec 30 € / mois : réalimentation complète d’un enfant malnutri à Kabinda (RDC);
• Avec 45 € / mois : prise en charge complète d’une maman ou de son bébé au « foyer maternel » de Bamako (Mali);
• Avec 85 € / mois : prise en charge d’un enfant handicapé au Vietnam (frais de vie, de scolarisation et de santé dont la rééducation);
• Avec 420 € : couverture de 10% des besoins mensuels en médicaments de l’hôpital de Kabinda.