octobre 8

Le 22 septembre nous recevions ces nouvelles du Liban : « Notre équipe d’intervention sur Beyrouth sous la responsabilité de Rania S. continue de visiter des familles, d’évaluer chaque situation et fait intervenir directement des artisans pour les réparations ou l’achat de matériels nécessaires. C’est un long travail ! Nous allons probablement rajouter des personnes proches de la Communauté pour nous aider pour que ça aille plus vite.

A Gharzouz (au nord de Beyrouth) nous avons accueilli des personnes qui viennent se reposer suite au choc. D’autres types de personnes accueillies sont les volontaires qui travaillent sur le terrain pour déblayer ou pour visiter les gens et qui auraient besoin de halte de repos pour un jour ou deux. »