août 18

Malgré la défaillance de l’autorité publique l’aide aux libanais sinistrés du 4 aôut s’organise. Les nombreuses ONG qui ont répondu à la population en détresse, collaborent avec l’armée, la seule institution qui conserve un peu de crédit et de confiance.

La Communauté des Béatitudes, située loin  de l’épicentre de l’explosion n’a pas souffert.  Elle s’est rapidement mise au service des sinistrés. Ceux-ci ne veulent pas quitter leur zone d’habitation, il faut donc les rejoindre là où ils sont. Soutenue par l’association Alliances Internationales, la Communauté collabore directement avec les Pères Jésuites  de Beyrouth et leur réseau. Les premiers dons reçus seront utilisés principalement pour l’aide alimentaire et les soins. La solidarité doit se poursuivre, tant les besoins sont grands !